Vous êtes ici : Accueil > Activités des classes > 2007_2008 > L’eau > Une fable de l’eau
Publié : 18 décembre 2007

Une fable de l’eau

La voisine et la facture

Moralité : ne consommer jamais trop d’eau sinon vous aurez énormément de malheur.

Nous allons vous le montrer.

Une jeune femme mit, un jour de grands orages, un seau d’eau dans son jardin. Après la pluie, vint le beau temps. La jeune fille dit d’un air coquin : « Quelle belle journée pour arroser ses fleurs ! »

Sa voisine, une sacrée chipie, vint la taquiner : « Quelle naïveté chère voisine. A mes yeux j’en suis sûre vous allez passer pour une folle. »

Courageusement, la femme s’apprêtait à défendre sa cause quand une sonnette retentit. La commère, intriguée, alla voir ce qui se passait derrière sa porte et y découvrit le facteur. D’un air grave, il lui tendit un papier d’une manière délicate et s’enfuit sur le champ. La voisine, intriguée, déballa l’enveloppe et qu’elle ne fut sa surprise quand elle découvrit sa facture d’eau d’au moins deux mètres de long. Notre commère allait payer cher sa moquerie.

Eléonore